Prémier approche

IMG_3142

La première maquette parle d’une intention pour diviser l’espace de l’usine en espaces positifs et négatives, ou pleins et vides. L’idée est créer un jeu de confrontation entre deux espaces complètement différents, et avec de différents caractéristiques : lumières, matériaux etc.

J’ai divisé l’espace en rapport aux axes principales, le espace qui est au milieu c’est divise en trois, tandis que les deux espaces d’à côté son divises en deux.


A partir de la division d’espaces j’ai commencé a voir différents options d’intervention.

1 Supprimer

On peut voir dans l’image qu’au moment de supprimer les espaces le bâtiment peut devenir de plus en plus poreux et á partir de la porosité on peut créer des trous pour communiquer les espaces, de couloir mais aussi on peut créer des espaces hiérarchises comme dans le dernier exemple.

IMG_3129IMG_3131

2 Tourner

Tourner les espaces aide á gérer le niveau de lumière et aussi à créer certain rythme et présence

IMG_3133 IMG_3135

3 Addition

L’addition des espaces provoque un certaine jeu de sorties et entrées sur le côté ouest du le terrain dans l’espace vide .

IMG_3137IMG_3138

Le mélange

On peut voir qu’avec l’addition de ces différentes ressources  d’intervention l’usine se transforme dans une image fragmente mais en gardent toujours son identité

IMG_3127 IMG_3128

EN TRAVAILLANT AVEC LES MODULES

Cette semaine j’ai travaillé sur le rapport entre mon système de modules, les bâtiments que son concevoir à partir des mêmes modules et la relation au contexte. Le point plus faible du projet a été que les bâtiments n’ont pas un rapport formel entres eux-mêmes et le contexte. Même si les axes visuelles se conservant toujours il reste toujours « bouger » le système en rapport aux le contexte immédiat : la bibliothèque, le basin, la grande pelouse et la rue.


LES APPARTEMENTS

J’ai commencé avec 4 appartements différents1 Appartement 1 : Pour une personne ou couple

45 m2

J’ai proposé deux solutions pour cette type de appartement parce que la petite taille qui ils ont permettre les mettre dans le système plus facilement, tandis que les appartements plus grands besoin plus d’espace.

2

Appartement 2 : Deux Chambres (famille monoparentale, famille avec 1 enfant)

72 m2

 3

Appartement 3 : Trois Chambres

 81 m2

 4

LE SYSTEME

A partir de la conception des appartements j’ai décidé de créer un type de « organisme » ou forme organique. En comprenant que s’impossible avoir un système complètement arbitraire et sans un forme réglé j’ai commencé pour suivre quelques règles.

  1. Les distances

Il doit toujours voir un rapport entre les distances des modules.

  • Les terrasses doivent avoir une séparation de trois modules entre eux et des autres éléments. En pensant que les terrasses sont conçues comme un lieu public, et « ouvert »
  • 5
  • La salle de bain doit avoir une séparation des deux modules, pour maintenir l’intimité et avoir une ventilation propre.8
  • Les espaces plus publiques : le séjour et la cuisine ont une séparation de un module.7

 C’est important de dire que même si les espaces sont proches les unes des autres la forme organique du projet permettre de avoir ouvertures (fenêtres) dans beaucoup de sens et de cette façon gérer l’intimité des espaces.

  1. Les terrasses

Les terrasses doivent avoir toujours une espace de deux modules libres dans le sens où ils ont le vue principal : soit la grand terrasse ou le bassin, ça ce pour profiter d’un angle plus grande de vision.

6

LA SOLUTION

 A partir de l’addition des appartements et en suivant les règles j’ai trouvé une solution initial. On peut voir que chaque terrasse a un angle visuel dans l’axe grande pelouse – bassin.9

J’ai ajouté des modules de circulation verticale, le plus grand correspond à trois appartements et les petits à un seul.

On peut voir aussi que les modules de circulation aident au système à gérer les espaces et avoir des séparations plus grandes ou plus petites entre les modules.

10

LE GRAND ENSEMBLE

A partir de la solution j’ai joué avec différentes  propositions d’ensemble et j’ai fait « l’effet miroir »

11 12

Á partir de cette « organisme » j’ai pris la décision de l’agrandir de la même manier, en copier et coller lui-même  de manière longitudinal. Pour garder toujours les axes visuels.

13

 Finalement j’ai décidé d’partir de cette grand élément qui a beaucoup des options et pour « deguise » un peu la forme du l’organisme initiale et avoir un peu plus de variation formelle, j’ai pris en rapport au contexte un forme du grande ensemble qui peut fonctionner dans le terrain.

14

 On peut voir que l’organisme suivre un peu la forme du bâtiment de Koolhaas et aussi forme un place qui a un rapport avec le pavillon.

 15

Jury Intermédiaire

blog 2

A partir de la correction de la semaine dernier j’ai travaillé dans trouve le vrais module de mon projet pour pouvoir concevoir la forme des bâtiments á partir de lui, est que cette module peut être reconnu en voyant tout l’ ensemble.

La semaine dernière j’ai trouvé la façon de gérer les terrasses des appartements en conservant toujours un rapport entre la grande pelouse, le bassin et les appartements. Même si j’ai réussi en faire ça, la forme des appartements n’a eu un vrai rapport au module principale.

Les modules

J’ai agrandi les modules de 2.40 x 2.40 à 3 x 3, de telle manière qu’on peut utiliser le même module pour les chambres et pour la terrasse. Avec l’idée que la dimension des chambres soit petite pour « obliger » aux habitants à utiliser la terrasse comme un vrai espace de la maison qu’on peut profiter pour réaliser des différentes activités.

11

Cette dimension plus grande (9m2) aide aussi a que la terrasse soit plus grande pour pouvoir accueillir plusieurs personnes et au même temps laisser un « couloir » ou on peut traverser l’appartement.

Les appartements

Je propose trois differents types d’appartements,  tous avec la terrasse comme centre de l’espace. Les appartements ont une forme irregulier, plus organic avec l’intention de rencontrer un forme plus ludique, ou on peut reconnaitre toujours le module de 3×3.

12

La solution

J’ai joué avec les différents types d’appartements et les arranger de différentes manières. J’ai mis un module (orange) pour la circulation verticale. Tous les appartements sont connectés avec la cet à partir du séjour, j’ai pris cette décision parce que je trouve que le séjour c’est le lieu plus flexible des appartements et qu’on peut mettre l’entrée dans aucune cote et arranger les meubles à partir de l’accueille.

 13

J’ai fait différents solutions et au fin j’ai choisi la moins large (dans le sens longitudinal) pour que je peux profiter meilleur l’espace du terrain, et ça me permettrai avoir plus d’appartements.

14

Le grand ensemble

Les modules sur le terrain sont mis en place en rapport au vues, ils sont intercalés de façon que chaque appartement puisse avoir un rapport au contexte.

Ensuite, j’ai décidé de «Fermer » les deux limites dans l’axe longitudinal : la bibliothèque et la rue. Alors les 2 bâtiments de chaque cote sont plus proche les unes des autres.

15

 Pour aménager le espace intérieure je propose de végétation en conservant toujours les axes visuels de la terrasse pour que les arbres ne bloquent pas la vue.

16

 Au fin, j’ai décidé de profiter des espaces qui sont autour de l’ensemble pour avoir deux lieus qui fonctionnent pour séparer l’espace entre le complexe de bâtiments et la rue et la bibliothèque. Aussi ces endroits créent deux places publiques, une qui sort au bassin et une autre  à la grande pelouse.

17

La maquette

la foto 3 la foto 4

Avance 27 Nov

blog

Cette semaine j’ai travaillé à partir de les terrasses que je veux proposer comme point de parti de mon projet. J’aimerais que cet endroit soit le cœur des logements et que le projet se développe à partir de cette première idée.

J’ai choisi les dimensions dès les terrasses (2.40 x 2.40)  à partir de voir les différents activités que on peut faire dans cette endroit. Je veux que la terrasse fonctionne comme une espace flexible ou la famille, la couple o même une seule personne peux faire différentes activités : manger, travailler, se reposer, voir la télé, prends un café.

Comme l’idée c’est que la terrasse soit une connexion entres les espaces de la maison il doit avoir aussi suffisant espace pour qu’on peut la traverser.

Captura

A partir de cette endroit j’ai proposé très modules différents qui peuvent accueillir a diffèrent types des familles, mais en conservent toujours la terrasse come le cœur du logement.

Captura 2

A partir de cette modules, j’ai commencé a jouer sur l’emplacement de chaque module, de façon que les terrasses peut avoir toujours une connexion visuel soit à la grande pelouse ou au bassin.

Captura 3

Le emplacement finale permettre que les appartements grands peut profiter d’avoir les terrasses ouverts dans les deux directions, et les studios seulement ont les terrasses avec un point de vue. Aussi le module est si fin alors il permettre dans une échelle plus grande avoir plus des appartements parmi que les autres options prends plus d’espace.

Captura 4

En parlent du plan général, la première décision a été fermer les espaces qui sont dans les limites avec la rue et avec la bibliothèque pour faire une cour intérieur qui permettre avoir des espaces plus intimes et de diriger les circulations dans les axes pelouse-bassin.

Captura 5

J’ai proposé des espaces de végétation, mais en conservant les axes visuelles de les terrasses.

Captura 6

Finalement, je voudrais faire quelques espaces d’aménagement : places, joues d’enfants, gymnase extérieur dans la cour. Mais pour différentier les espaces j’ai proposé faire les espaces d’aménagement demi niveau sous-sol.Captura 7

ÉCOLE DES ARTS VISUELLES. RÉFÉRENCE

École des arts visuelles- Mauricio Rocha.

Ce projet a été créé à partir de l’idée des espaces vides et plein et de la création de parcours en rez de chaussée qui permettre avoir des différents sensations à partir des couloirs, places ouverts, et places dessous les bâtiments, de façon que on peut trouver diffèrent «surprises » à partir de le parcours. Et ces endroits permettre d’avoir des espaces de repose et de réunion pour les étudiants.


blog

J’ai choisi cette référence parce que je trouve que bien si le programme est diffèrent parmi cette école et les logements que on est en train de proposer j’aime la façon dans laquelle  à partir de la disposition des bâtiments on trouve les axes directionnelles du projet qui permettre avoir une idée de le parcours prédisposé par l’architecte.

La différentiation des hauteurs des bâtiments permettre la création des places dessous qui font une différenciation des espaces et la création des différents vis-à-vis dans le parcours.

PREMIERE PROPOSITION

fotos para blogL’objectif principal de mon projet c’est créer une relation entre la grande pelouse et l’eau.

J’ai commencé par marquer les axes du projet Pelouse-Eau.

Un des buts du projet c’est avoir deux endroits différents, pour les commerces et pour les logements, même si ils doivent être dans la même parcelle, j’aimerais avoir une différenciation des espaces. Parce que je crois que chaque endroit a différents nécessitées.

J’ai creé des modules a partir de l’addition des unites: (70 m2 pour un ou deux locataires, et autres de 90m2 pour familles)

La première décision a été avoir une partie souterrain pour les commerces, et dans le partie Superior les logements, de cette manière on aura diffèrent circulations pour chaque usage. Mais au même temps les circulations suivent les axes (pelouse-eau)

La deuxième décision a été enlevé les logements pour avoir un plant libre, de tel manière de créer un vis-à-vis entre les couloirs et au même temps faciliter la ventilation et créer un espace plus ouvert dans le zone de commerce.